Là où tout a commencé…

Pour moi il y a eu une personne en particulier

Il y a parfois dans la vie des gens qui vous marquent d’une façon particulière. Parfois cela se fait de façon intentionnelle, mais dans d’autres cas cela ne l’est pas. Ces personnes vous impactent par leur être, par leur passion, par leur témoignage, elles vous nourrissent de ce qui les a nourrit elles même. Elles vous lèguent une partie d’elles. Pour moi il y a eu une personne en particulier….

J’étais enfant et je l’appelais « Mamie Jeanne ».

Parc Ciutadella - Barcelone

Parc Ciutadella – Barcelone

Mandalay Bay - Las Vegas

Mandalay Bay – Las Vegas

Logo Martinique Fly Away
Cathédrale St Alexandre-Nevski - Sofia Bulgarie

Cathédrale St Alexandre-Nevski – Sofia Bulgarie

Le goût de l’aventure

 

Elle n’était pas ma grand-mère biologique mais elle avait pour moi la même place. Dans le regard de la petite fille que j’étais elle était ma marraine la fée, un pilier, cette personne dont la présence signalait que tout va bien, celle qui venait combler le besoin, celle qui apportait de la douceur dans les moments les plus rudes que nous avons traversé avec ma famille. Elle était une béquille pour nous et elle m’a appris bien des choses. Mais si il y a bien une chose qu’elle m’a transmise et qu’elle m’aura définitivement laissé c’est son goût de l’aventure et de la découverte.

Mamie Jeanne était une voyageuse, elle s’envolait dès qu’elle le pouvait. Elle nous faisait rêver mon frère et moi quand elle nous parlait de contrées lointaines, elle nous parlait des gens qu’elle y avait croisé, leur culture, leur différence d’avec nous mais aussi leur similitude.

Elle parlait de couleurs, de senteurs, de paysages qui me semblaient sortir d’un rêve. Elle travaillait mon imagination en décrivant au plus près et avec le plus de détails ce qu’elle y avait vu. Elle posait un atlas sur la table à chaque fois qu’elle nous parlait d’un pays différent, et nous montrait où il se trouvait comme pour prouver l’existence des lieux mystérieux qu’elle décrivait. Les vacances chez elle ne se passaient presque jamais à la maison! Même en Martinique, nous bougions!

Je m’entends encore lui poser la question le matin « Mais où allons-nous ? »

Elle répondait parfois avec un simple sourire et tantôt en disant « on verra bien ».

Nous partions parfois sans vraiment savoir où nous allions, nous finissions à la découverte d’un jardin, dans une balade à la découverte de notre île, sur des places à déguster des sorbets coco, chez des habitants qu’elle avait rencontré lors de ses visites de l’île ou que nous venions tout juste de rencontrer.

Photo vue sur les immeuble : Tour CN - Toronto Canada

Photo vue sur les immeuble : Tour CN – Toronto Canada

Dundas Square - Toronto Canada

Dundas Square – Toronto Canada

Medina de Marrakech - Maroc

Medina de Marrakech – Maroc

Hollywood Boulevard - Los Angeles

Hollywood Boulevard – Los Angeles

Vu du ciel

L’aventure sera partout où tu voudras bien le voir.

Tout avec elle parlait voyage, aventure, découverte. Dans nos chambres elle avait accroché des étoiles phosphorescentes. Elle a rempli mes rêves d’aventures. Elle a créé en moi un besoin si fort de voir au-delà de nos frontières. Plus le temps passait, plus ce désir grandissait, plus elle pensait fortement à ce que nous partions en voyage avec elle.

J’attendais ce jour avec impatience ! Nous avions choisis, ce serait Israël !

Un jour assises toutes les deux sur sa véranda, elle me demanda ;

« Si un jour tu devais choisir toi-même un pays, où irais-tu ? »

« A Hawaï » dis-je

« Hawaï ? », elle était étonnée car elle n’y était jamais allée.

Elle me demanda de nouveau « Mais pourquoi ? »

Je répondis ; « Je n’en sais rien, mais quand je regarde la carte, j’ai l’impression que cet endroit m’appelle ! »

« Eh bien », répondît-elle « ce ne sera peut-être pas le premier pays où tu iras, mais quand tu y seras, là tout commencera pour toi »

 

Avait-elle vu une chose que je ne pouvais voir à l’époque ? J’avais 7 ans…

Nous n’avons jamais fait Israël, ni aucun autre voyage ensemble d’ailleurs. Un cancer a été diagnostiqué à mamie Jeanne et elle n’est pas sorti vivante de cette bataille. Elle est partit pour une destination où nous ne pouvions la suivre mon frère et moi.

Mais je retiendrai une chose, une promesse dont elle m’a chargé. Avant de partir, avant d’être sur le déclin, elle me demandait de ne pas m’arrêter, de parcourir le monde, d’oser voir ce qu’il y a ailleurs, d’aller à la rencontre des autres et de leur amener une partie de nous et de revenir avec une partie d’eux. Elle me disait que l’aventure serait partout où je voudrai bien la voir. Elle me disait qu’elle avait vécu des tonnes d’aventures, et qu’il était temps pour moi de vivre les miennes, et qui sait au détour d’une aventure peut-être que je rencontrerai un autre aventurier avec qui je cheminerai ou plusieurs avec qui je les partagerai.

Toronto downtown - Canada

Toronto downtown – Canada

Los Angeles - Etats Unis

Los Angeles – Etats-Unis

Parc Ciutadella - Barcelone

Parc Ciutadella – Barcelone

Anses d'Arlet - Martinique

Anses d’Arlet – Martinique

Las Vegas - Etats Unis

Las Vegas – Etats-Unis

Qu’attends tu ?

 

J’ai grandis, j’ai voyagé, mais de peur de n’avoir personne avec qui partager ces moments, j’ai limité mes voyages à des voyages missionnaires, j’ai oublié ce que mamie Jeanne m’avait appris, je n’ai plus parlé d’elle.

Mais j’ai aimé chacune de ses années ! Je n’en regrette aucune!

J’ai noué des amitiés valeureuses, j’ai ris, j’ai été émerveillée, j’ai vu des choses tantôt belles et merveilleuses et tantôt triste.

Mais partir dans ce cadre limitait l’aventure…

Et puis un jour l’occasion s’est présentée!

Avec des amis, nous avons dû rester quelques jours après une conférence à laquelle nous devions assister. Nous étions à Miami en Floride. Il n’a fallu que de ces 4 jours pour réveiller en moi ce goût de la découverte en dehors des cadres.

A Miami, nous étions un tout petit groupe d’amis et là j’ai repensé à elle.

En rentrant au pays, j’ai fait la connaissance d’un autre voyageur. Nous sommes devenus amis.

Lui il osait partir seul, visiter le monde et nous parlions tout le temps voyage. Je n’avais pas autant partagé sur le voyage et l’aventure depuis elle.

Un jour, il m’a demandé où je rêvais d’aller, et je pense que vous supposez ma réponse!

« Hawaï » !!

Là il m’a posé une question qui a tout changé, tout réveillé ;

« Qu’attends-tu? ».

C’est bête, mais je n’ai trouvé aucune réponse à cette question. Ce jour-là, je me suis rappelé de ce que j’avais promis. Et j’ai réalisé que cette promesse je ne l’avais pas faite à mamie Jeanne,…non! Elle me l’avait fait formuler mais c’est à moi que je l’avais faite! A une petite fille assoiffée d’aventures, à qui les livres, les photos et les films ne suffisaient plus. Une petite fille que j’avais abandonnée, oublié, laissant mourir en elle peu à peu, ce qui faisait battre son cœur.

Pour vous dire, je ne suis pas allé à Hawaï tout de suite, j’ai fait d’autre pays avant. MAIS, alors que je préparais Hawaï, j’ai eu l’idée de ce blog. Il me fallait un lieu où raconter ces histoires que je vivais en voyage, ce que j’y voyais, parler de ceux que j’y rencontrais. Il me fallait un lieu où vous transmettre ce goût du voyage et de l’aventure.

Alors oui! Mamie Jeanne avait raison, tout commença à Hawaï pour moi, mais aussi pour vous !

Car au fil de ces lignes j’aurai certainement réveillé chez vous l’aventurier ou l’aventurière qui sommeillait et envers qui vous avez oublié de tenir une promesse.

Share This